Les agents maritimes marocains interpellent et sensibilisent sur la Blockchain.

Dans le cadre de ses activités de promotion et de développement du secteur maritime marocain, l’APRAM (Association Professionnelle des Agents Maritimes, Consignataires de Navires et Courtiers d’affrètement du Maroc) réunit le mercredi 14 novembre, à Casablanca, l’ensemble des acteurs du secteur maritime mais également l’ensemble des opérateurs économiques et technologiques majeurs du Royaume en organisant le premier séminaire dédié à la Blockchain au Maroc, intitulé « Blockchain, conséquences sur les professions portuaires et maritimes».

Cette première au Maroc permettra de réunir, durant une matinée, d’éminents experts nationaux et internationaux, ainsi que plusieurs représentants du gouvernement marocain et l’ensemble des parties prenantes : académiques, associatives et économiques.

A travers ce séminaire, le Maroc pourrait parier sur cette nouvelle technologie qui dessine désormais l’avenir de l’économie mondiale et bouleverse déjà le paysage des échanges des données informatisées. Dans une approche pro-active et participative, l’objectif de l’APRAM est d’éclairer les entreprises du secteur ainsi que tous les opérateurs économiques impliqués dans le commerce extérieur marocain sur les enjeux et les perspectives de la Blockchain dans les transactions internationales, et plus particulièrement dans le secteur maritime. La finalité est d’accompagner le Royaume à être plus compétitif, plus attractif et performant à l’échelle internationale.

Pour rappel, la Blockchain est une technologie de stockage et de partage d’informations. Elle permet  de repenser complètement les flux des informations et des transactions. Elle est basée sur la sécurité, la désintermédiation et l’autonomie. Elle est présente tous les ingrédients pour une révolution de plusieurs secteurs de l’économie nationale. La digitalisation permet en effet, de gérer les transactions du commerce international entre fournisseurs, acheteurs  ainsi que leur banque et transporteur. Elle possède tous les atouts nécessaires pour s’imposer comme la technologie incontournable dans les secteurs du transport maritime et du commerce international, notamment en raison de son fort potentiel de transparence et de sécurité.

A propos

L’Association Professionnelle des Agents Maritimes, Consignataires de Navires et Courtiers d’Affrètement du Maroc « APRAM » a été créée le 20 mai 1998 et compte aujourd’hui plus de 50 membres adhérents. Elle constitue un réseau de partenaires partageant la volonté de contribuer et d’accompagner le  développement du secteur du transport maritime.

Source: BTP News



Laisser un commentaire